Archives par mot-clé : geographie

Chercher, critiquer, conserver, partager ses trouvailles du net en EDM, histoire et Géographie

Développer des stratégies de recherche sur internet, une stratégie de conservation des trouvailles  et partager ses trouvailles avec les outils de marque-pages sociaux.

Pour les cours visé, l’information récente et diversifiée est primordiale. Tout est sur le Net, entend-on. Mais tout et n’importe quoi aussi. Cet atelier vise à proposer une stratégie de recherche efficace tout en n’oubliant pas la compétence fondamentale qu’est la critique raisonnée des informations encore plus nécessaire vu la pléthore des informations. Trouver est une chose mais conserver et partager ses trouvailles en est une autre que l’on abordera pour conclure cette formation.

Pour vous inscrire, cliquez ici.

Video and Co (Rendez-vous en terre inconnue)

16sch003 : Vidéo and Co (Rendez-vous en terre inconnue !)

Description de cette formationAvec ses appareils numériques favoris, chaque participant sera mis en situation d’enrichir ses capsules vidéos afin d’emmener ses élèves en “Terre inconnue”: défis, questionnaires, informations complémentaires peuvent se combiner à une vidéo initiale. Cet atelier visera à pratiquer la “logique du visible” pour étudier un territoire en zone aride chaude. Il permettra aux participants de partager et d’enrichir leurs pratiques au travers de quelques incontournables d’une séquence de cours de géographie. Il visera à outiller les participants pour annoter et enrichir une vidéo au départ du site de You Tube ou d’autres services Web comme Edpuzzle.

Matériel à apporter: un PC portable.

Objectif de cette formation– encourager les élèves à observer les paysages et ce qui est observable naturellement avec les moyens numériques (vidéos, photos satellites des géo-portails, photos géolocalisées)
– pratiquer les changements d’échelle au moyen des outils numériques
– présenter un produit fini sous la forme d’un défi-parcours dans une région aride du globe

Public(s)-cible(s)
Tous les professeurs de géographie et de FGS

Formateurs
Pierre LAOUREUX, conseiller pédagogique numérique
Anne BARTHELEMI, conseillère pédagogique en géographie

Sentier géologique de Comblain-au-Pont

Journée de découverte et d’initiation à la géomorphologie et à la géologie dans la vallée de l’Ourthe. Au travers d’un itinéraire de 10 km, Philippe Labarbe, géographe et guide nature, nous fera découvrir quelques aspects de la géologie régionale du Condroz. Nous observerons aussi l’influence du sous-sol sur le relief, sur l’histoire, sur le couvert végétal et sur l’occupation du sol. Le parcours vallonné nécessite une condition physique et un équipement adaptés.

Cet atelier inter écoles s’adresse aux enseignants en géographie du second degré.

Informations et inscriptions

Geographie atelier inter-écoles Rendez-vous en terre inconnue Bruxelles

Cet atelier visera à pratiquer la “logique du visible” pour étudier un territoire en zone aride chaude. Il permettra aux participants de partager et d’enrichir leurs pratiques au travers de quelques incontournables d’une séquence de cours de géographie.Il visera à les outiller pour couper et annoter une video au départ du site de You Tube.

Objectif de cette formation

tester des dispositifs pédagogiques qui permettront de :
• confronter des cartes à différentes échelles pour ancrer des repères visuels et situer le territoire de la zone d’étude : c’est où ?
• confronter des représentations photographiques variées pour affiner les représentations de la zone aride : c’est quoi ? (désert chaud/désert froid/oasis traditionnel/oasis moderne/…) ;
• percevoir les variations climatiques au cours d’une année en confrontant des extraits de videos d’un même lieu: c’est quand ?

Au terme de l’atelier, les participants auront été outillés pour couper et annoter une video au départ du site de You Tube.

Public(s)-cible(s)
professeurs de géographie de 3ème année.

Villes: vue du ciel

Description de cette formation

Cet atelier permettra aux participants de tester un parcours de découverte d’une métropole européenne à l’aide de Google Earth et de construire un nouveau parcours.
Objectif de cette formation
tester un parcours de découverte d’une métropole européenne préparé par les conseillers pédagogiques et identifier les apprentissages y afférant:

  • explorer différents dispositif(s) pédagogique(s) dans le cadre de l’utilisation de Google Earth ;
  • construire un parcours de découverte d’une autre métropole.

Public(s)-cible(s): professeurs de géographie ou de sciences humaines (TQ) du 2ème degré

Formateurs:

  • Anne BARTHELEMI, conseillère pédagogique en géographie
  • Axelle DELVAL, AESS Langues romanes
  • Marc DEPREZ, AESS sciences géographiques

Renseignements
Noémie TRANAIN noemie.tranain@segec.be

Inscriptions
En ligne

Forum des Formations (ForFor) 28-29 janvier 2016 à Namur

À l’initiative du CECAFOC, pour la 3e année consécutive, plus de 30 formations  en EDM, histoire, géographie, FGS et sciences humaines sont proposées à travers un dispositif d’ateliers répartis sur deux jours sur le site de l’Université de Namur.

Consultez le programme ICI.

Vous pouvez vous inscrire ICI Continuer la lecture de Forum des Formations (ForFor) 28-29 janvier 2016 à Namur

Forum des Formations (ForFor) 28-29 janvier 2016 à Namur

À l’initiative du CECAFOC, pour la 3e année consécutive, plus de 30 formations  en EDM, histoire, géographie, FGS et sciences humaines sont proposées à travers un dispositif d’ateliers répartis sur deux jours sur le site de l’Université de Namur.

Consultez le programme ICI.

Vous pouvez vous inscrire ICI Continuer la lecture de Forum des Formations (ForFor) 28-29 janvier 2016 à Namur

Geographie Atelier inter-écoles C’est pas sorcier Tournai

Au terme de cet atelier, les participants se seront questionnés sur la pertinence scientifique et le choix d’extraits vidéos à utiliser pour le cours de géographie aux 2e et 3e degrés (en particulier « C’est pas sorcier »). Les extraits choisis seront montés en une capsule vidéo utilisable directement par les élèves et postée sur une plateforme en ligne ou sur le portail pédagogique de l’école (ENT). Des dispositifs d’enrichissement de la vidéo seront aussi exposés.

Objectif(s) : l’atelier visera à

  • sélectionner des extraits de vidéos dont le contenu scientifique est valide
  • monter les extraits choisis en y ajoutant titres et indications complémentaires ;
  • diffuser le résultat sur une chaine You tube ou sur un autre service web ;
  • l’insérer dans un PowerPoint ;
  • concevoir une tâche complexe au départ de l’extrait choisi.
Lieu(x) et date(s) Code Date Horaire Lieu
15accgeo007a mercredi 23/09/2015 13 h 00 – 16h 00 Mons
15accgeo007b lundi 12/10/2015 13 h 00 – 16 h 00 Namur
15accgeo007c vendredi 20/11/2015 13 h 00 – 16 h 00 Tournai

 

Prérequis : maniement de base d’un ordinateur.

Geographie atelier inter-écoles Rendez-vous en terre inconnue Liège

Cet atelier visera à pratiquer la “logique du visible” pour étudier un territoire en zone aride chaude. Il permettra aux participants de partager et d’enrichir leurs pratiques au travers de quelques incontournables d’une séquence de cours de géographie.
 Prérequis: participer à l’atelier “construire des repères géographiques en EDM et Géo pourrait être un pré-requis intéressant.

Objectif de cette formation

tester des dispositifs pédagogiques qui permettront de :
• confronter des cartes à différentes échelles pour ancrer des repères visuels et situer le territoire de la zone d’étude : c’est où ?
• confronter des représentations photographiques variées pour affiner les représentations de la zone aride : c’est quoi ? (désert chaud/désert froid/oasis traditionnel/oasis moderne/…) ;
• percevoir les variations climatiques au cours d’une année en confrontant des extraits de videos d’un même lieu: c’est quand ?

Au terme de l’atelier, les participants auront été outillés pour couper et annoter une video au départ du site de You Tube ( apporter son PC)

Public(s)-cible(s)
professeurs de géographie de 3ème année.

Atelier inter-écoles: le géant russe hier et aujourd’hui

Au cours de la première rencontre (15-10-2015), les participants seront invités à:
• une redécouverte de l’objet de travail dans ses dimensions géographiques et historiques ;
• une précision des attendus disciplinaires spécifiques et des développements possibles en classe de géographie et en classe d’histoire au 3ème degré ;
• une approche de ressources variées soumises au double regard disciplinaire ;
• un choix d’apprentissages ciblés pour sa classe et sa branche ;
• l’identification de “ponts” possibles entre les deux cours ;
• une planification revisitée autour d’un éventuel projet pluridisciplinaire même modeste ;
• la construction d’une séquence de cours dans sa discipline ;
• des pistes pour une évaluation éventuellement concertée.
À la 2ème rencontre (13-04-2015 PM), les participants échangeront leur retour d’expériences vécues en classe. Des pistes de transfert seront envisagées.

Objectif de cette formation

au terme de cet atelier, les participants :
• se seront familiarisés au regard du collègue de l’autre discipline, soit géographe, soit historien, ainsi qu’aux opportunités, contraintes et plus-value d’une coordination ponctuelle;
• auront construit et testé une séquence de cours autour du thème “le géant russe hier et aujourd’hui” ;
• se seront enrichis d’un partage d’expériences sur le même objet de travail ;
• auront réfléchi aux redondances ou aux attentes parfois difficiles vis-à-vis des élèves, y compris en termes d’évaluation ;
• se seront donné le temps de penser de façon différente la place de l’actualité dans leurs cours respectifs ;
• auront réfléchi à de nouvelles marges de manœuvres dans la planification de leur cours pour la 5e comme pour la 6e.

Public(s)-cible(s)
professeurs de FGS et d’Histoire si possible en duo d’une même école.

Formation: le géant russe hier et aujourd’hui

Au cours de la première rencontre (12-10-2015), les participants seront invités à:
• une redécouverte de l’objet de travail dans ses dimensions géographiques et historiques ;
• une précision des attendus disciplinaires spécifiques et des développements possibles en classe de géographie et en classe d’histoire au 3ème degré ;
• une approche de ressources variées soumises au double regard disciplinaire ;
• un choix d’apprentissages ciblés pour sa classe et sa branche ;
• l’identification de “ponts” possibles entre les deux cours ;
• une planification revisitée autour d’un éventuel projet pluridisciplinaire même modeste ;
• la construction d’une séquence de cours dans sa discipline ;
• des pistes pour une évaluation éventuellement concertée.
À la 2ème rencontre (15-04-2015 PM), les participants échangeront leur retour d’expériences vécues en classe. Des pistes de transfert seront envisagées.

Objectif de cette formation

au terme de cet atelier, les participants :
• se seront familiarisés au regard du collègue de l’autre discipline, soit géographe, soit historien, ainsi qu’aux opportunités, contraintes et plus-value d’une coordination ponctuelle;
• auront construit et testé une séquence de cours autour du thème “le géant russe hier et aujourd’hui” ;
• se seront enrichis d’un partage d’expériences sur le même objet de travail ;
• auront réfléchi aux redondances ou aux attentes parfois difficiles vis-à-vis des élèves, y compris en termes d’évaluation ;
• se seront donné le temps de penser de façon différente la place de l’actualité dans leurs cours respectifs ;
• auront réfléchi à de nouvelles marges de manœuvres dans la planification de leur cours pour la 5e comme pour la 6e.

Public(s)-cible(s)
professeurs de FGS et d’Histoire si possible en duo d’une même école.

Les inscriptions aux formations FORFOR sont ouvertes – 28 et 29 janvier 2016

À l’initiative du CECAFOC, pour la 3e année consécutive, plus de 30 formations  en EDM, histoire, géographie, FGS et sciences humaines sont proposées à travers un dispositif d’ateliers répartis sur deux jours sur le site de l’Université de Namur.

Consultez le programme ICI.

Vous pouvez vous inscrire ICI Continuer la lecture de Les inscriptions aux formations FORFOR sont ouvertes – 28 et 29 janvier 2016

L’atlas de la complexité économique

The Atlas of Economic Complexity , fruit de la collaboration de nombreux partenaires, dont le MIT, est actuellement géré par le CID (Center for International Development).

La visualisation de la nature des échanges se fait à travers trois types de représentations :

  • représentation graphique du type et de l’importance des produits échangés ainsi que l’importance des partenaires;
  • carte des échanges avec la fiche signalétique par partenaire;
  • graphique d’évolution des échanges par catégorie.

Ces visualisations permettent de caractériser rapidement l’importance des flux et des partenaires commerciaux.

La visualisation de la complexité des échanges apporte des informations intéressantes mais qui vont bien au-delà de ce qui est attendu dans la formation géographique dans le secondaire.

Exemples de données pour un type de représentation:atlascomplex2 atlascomplex1 atlascomplex1 atlascomplex2

Les flux commerciaux dans le monde

Une interface particulièrement interactive qui met en évidence les flux commerciaux entre des ensembles ou des pays (au choix!) dans des domaines variés (alimentation, énergies, …).

La vue permet de visualiser l’importance relative et absolue de chaque partenaire (dans des domaines au choix!) ainsi que l’importance relative et absolue des flux. Des textes complètent la compréhension des représentations.

L’observation et la description permettent de mettre en évidence l’importance des disparités spatiales entre les ensembles ou pays et des flux. La juxtaposition d’indicateurs permet d’établir des corrélations entre différentes variables.

L’interface est proposée en français, allemand, anglais, italien, espagnol, et portugais.

Publication du GED (Global Economic Dynamics)

Les ressources pour le futur

une série de planches cartographiques interactives qui présentent comment les pays émergents vont rejoindre les puissances économiques actuelles. (CHATAM HOUSE, The Royal Institute of International Affairs)

Les cartes mettent en évidence les disparités spatiales en termes:

  • de consommation (céréales, énergies, …)
  • de production (céréales, énergies, …)
  • de flux commerciaux
  • de marchés émergents
  • d’aléas
  • d’instabilité politique

L’observation de ces informations spatiales et la description des disparités permettent de mettre en place de nombreux repères spatiaux et de faire émerger des questions spatiales (première compétence géographique).

La comparaison des différentes cartes dans les différents domaines permet d’établir des corrélations entre des composantes de l’espace. Cette démarche explicative est associée à la deuxième compétence géographique.

Un géoportail dédié aux risques naturels

Ce géoportail des Nations Unies présente une cartographie de la population par point, chacun représentant le nombre d’habitants sur une cellule d’environ 1 km². L’échelle varie du mondial au local.

Dans le menu de droite, vous pouvez choisir différents type d’aléas et observer et mieux comprendre les zones à risque!

La ressource complète est disponible ICI. L’illustration ci-dessous présente uniquement la cartographie de la population.

Une photo pour penser les inégalités

Cette photo, prise par le photographe brésilien Tuca Vieira, a fait le tour du monde.Elle représente un bidonville de São Paulo enclavé dans le quartier chic de Morumbi, où se situe le palais du gouverneur de l´État.La favela Paraisópolis est située dans la zone sud de la ville de São Paulo, dans le district de Vila Andrade, et compte une population de plus de 60 000 habitants sur 118 hectares selon le recensement des « Aglomerados Subnormais » (agglomérations subnormales, euphémisme pour favela ou bidonville) de l’IBGE, l’Institut Brésilien de Géographie et Statistique.

Pour en savoir plus

« Je suis Charlie », et après ?

Les événements tragiques de ce début d’année nous montrent à quel point il est important d’outiller les élèves à l’analyse iconographique, et tout particulièrement à celle de caricatures. Cet exercice est un moyen de développer l’esprit critique de nos élèves. Que ce soit en histoire, en géographie, en sciences humaines ou même en étude du milieu, l’analyse de caricatures trouve sa place. Continuer la lecture de « Je suis Charlie », et après ?

Relief et réseau hydrographique à l’échelle mondiale

Le relief (et d’autres,couches : hydrographie, découpages administratifs, vue satellite, street view) à l’échelle du globe. Cette présentation sous forme d’un géoportail peut aussi être incorporée comme une couche dans Google Earth.

La fonction street view (petit bonhomme au-dessus de l’axe du zoom) permet d’accéder à des vues panoramiques pour la plupart des massifs.

Disparités socioéconomiques en Wallonie et Bruxelles

L’analyse des disparités spatiales au niveau socioéconomique est facilitée par la cartographie des indicateurs. Les liens ci-dessous dirigent vers des organismes publics régionaux qui proposent des géoportails spécialisés. Le découpage est réalisé par commune pour la Région Wallonne (IWEPS) et par quartier pour la Région de Bruxelles-Capitale (IRISNET).

Géoportails des Régions en Belgique

L’aménagement du territoire est une compétence régionale. De ce fait, les géoportails sont proposés à l’échelle de ces territoires. Vous trouverez les différents accès ci-dessous:

Disparités socioéconomiques de l’UE- géoportail

Un géoportail qui met en carte les statistiques annuelles de la Commission Européenne (éditions 2013 et 2014). La liste des indicateurs couvre la démographie, l’économie, les sciences et technologies, les industries, échanges, services, les transports, l’agriculture, l’environnement … Continuer la lecture de Disparités socioéconomiques de l’UE- géoportail

GEOGRAPHIE: Seasonal Pressure and Precipitation Patterns

This animation contains four layers that build sequentially upon each other. The first layer shows a Hadley cell beginning at the ITCZ low-pressure zone, with air circulating to the high-pressure areas at the Tropic of Cancer and Tropic of Capricorn, and how this Hadley cell shifts with the seasons. The second layer shows how the ITCZ shifts with the seasons. The third layer shows how global highs and lows grow stronger and weaker and shift position with the seasons. The fourth layer shows how global precipitation distributions change with the seasons.

http://www.fccj.info/gly1001/animations/Chapter18/WeatherPat.html

 

 

Cartes et images de la Nasa

Ce site de la Nasa propose différentes images et cartes animées sur des sujets pouvant être abordés dans vos cours de géographie et de sciences humaines. Parmi d’autres, on y trouve par exemple une carte montrant l’évolution de la couverture végétale dans le monde ou encore des images satellites montrant l’évolution de la mer d’Aral entre 2000 et 2014.

 

 

http://earthobservatory.nasa.gov/?eocn=topnav&eoci=home

GEOGRAPHIE- Atlas du commerce en Wallonie

Quelles villes sont les plus attractives ? Combien les ménages dépensent-ils par an ? Quels centres connaissent les taux de cellules vides les plus importants ? Comment se répartissent les supermarchés sur le territoire ? Combien de points de vente sont répertoriés ? « L’Atlas du commerce en Wallonie », réalisé par les chercheurs du SEGEFA (service d’étude en géographie économique de l’Université de Liège), répond à ces questions et à bien d’autres encore. Un outil destiné à tous les acteurs impliqués dans le secteur commercial, afin qu’à l’avenir les décisions soient prises en bonne intelligence.

Lire la suite